Découvrir Strasbourg depuis l’eau

Depuis le 19 juillet, la ville se visite aussi en petits bateaux électriques sans permis.

 

« Fruit d’un long cheminement », comme l’a rappelé le maire lors de la cérémonie d’inauguration, l’appontage d’une douzaine de bateaux quai du Woerthel va permettre de « redécouvrir Strasbourg sous un nouveau jour ». De quoi renouer, aussi, avec la longue histoire qu’entretient la ville avec l’eau.

Pour cela, un appel à projets a été lancé, remporté par la société Marins d’eau douce [www.marindeaudouce.fr/base-nautique-de-strasbourg/i], déjà en activité sur le bassin de la Villette à Paris et sur la Marne, à Meaux. Porté par Olivier Doin et Nicolas Couderc, le projet est simple : permettre à chacun, sans avoir besoin de permis de conduire, de voguer sur les canaux strasbourgeois, à bord de bateaux à moteur électrique pouvant transporter de 5 à 11 personnes. La location est ouverte pour une à six heures aux tarifs de 40 à 310 euros, et les balades sont possibles jusqu’à Ostwald ou au Parlement européen. Seule condition : être majeur.

Simultanément ou presque, une autre entreprise, Captain Bretzel, s’est amarrée quai des Belges et propose d’embarquer à 5, 7 ou 11 personnes pour des virées sur l’Ill et ses canaux, pour des prix similaires. La société a également pensé aux enfants : des mini-modèles peuvent être loués 5 euros par personne pour 15 minutes.

 

source de l’article